André FOUGNET fils

André FOUGNET, fils d’André FOUGNET père, naquit le 12 janvier 1837 au Moulin de Rimbault et prit la succession de son père en tant que meunier. Il épousa le 26 novembre 1866 à MARIGNY, Marie Jeanne MOREAU, fille de cultivateurs de ce même lieu. De leur union, naquit une fille unique Louise FOUGNET.

Dans la photo suivante, effectuée vers 1910, devant le moulin toutes ailes déployées, à l’extrême droite, nous voyons André FOUGNET, en habit de meunier ou en vêtement de paysan, Marie Jeanne MOREAU en vêtement de paysanne (Jupe longue et ample, corsage sombre et coiffe), avec leur fille Louise FOUGNET, au centre, leur gendre Clément ROYER, à gauche du cheval et vêtu de ses vêtements de meunier et leurs deux petits enfants Noémie ROYER, habillée d’un corsage clair et d’une jupe ou d’un tablier blanc, et tenant le brabant du tombereau où est attelé le cheval et Louis ROYER, jeune garçon vêtu en costume d’écolier :

 

à scanner - numériser

 

André FOUGNET décéda le 29 août 1916 à BEAUVOIR. Sa succession fut réglée le 1° mars 1917 par le bureau d’enregistrement de NIORT. Il légua à sa fille Marie Louise FOUGNET épouse ROYER ses biens immobiliers propres pour une somme totale de 5 030 francs et les meubles et objets mobiliers (estimation de 140 francs). Les immeubles de communauté non affermés représentaient au total, la somme de 7 660 francs soit la maison à la Bigotterie ayant deux chambres basses, grenier au dessus, hangar, écurie, moulin et bâtiments de servitudes d’un revenu net de 222 francs et représentant une valeur locative de 296 francs au capital de 5 920 francs. Les biens immobiliers suivants prouvaient également que le meunier exerçait également un travail de cultivateurs car il légua également à sa fille : un jardin d’1 are à la Bigotterie, cinq champs d’une superficie totale d’un hectare et trente ares, cinq terres d’une superficie totale d’un hectare et demi, au « Moulin de la Bigotterie » et au « Gros Buisson ».

Marie Jeanne MOREAU, décédée le 1° septembre 1930, laissa à sa fille unique Marie Louise FOUGNET les biens immobiliers suivants, pour une somme totale de 11 681 francs, suivant l’enregistrement de NIORT à la date du 26 février 1931 : La Moitié des immeubles suivants, situés commune de BEAUVOIR,  dépendant de la communauté ayant existé avec son époux prédécédé pour la somme de 8 060 francs : Maison et moulin à la Bigotterie estimés 10 000 francs, neuf terres « au Champ du Moulin », « Gros Buisson » et « Moulin de la Bigotterie » d’une superficie globale de deux hectares, estimés le tout 7620 francs, une chaume et bois de 67 ares à LA REVETIZON, estimée 1300 francs.

Ils sont enterrés dans le cimetière de BEAUVOIR SUR NIORT, dans la même sépulture que le couple FOUGNET – GENDRON, premier de la lignée des meuniers de cette famille :

h-fougnet-moreau-1.jpgh-fougnet-moreau-2.jpgh-fougnet-moreau-3.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×