Noémie ROYER

Noémie Louise Nathalie ROYER est née le 14 septembre 1896 à Rimbault, dans la maison de ses parents, meunier du Moulin de la Bigotterie. Elle vécut toute son enfance avec ses parents en ce lieu et se maria le 16 mars 1918 dans la commune de BEAUVOIR avec Roger FAVRIOUX, cultivateur à la Maison Neuve de LA REVETIZON où elle partit y vivre. Elle décéda le 31 juillet 1981 à LA REVETIZON.

Tout comme son frère Louis ROYER, il avait une prédisposition à la poésie et parmi ses poêmes écrits à la fin de sa vie, se trouve « le chemin du moulin », crée en 1976 et dédié au moulin de son enfance :

Le chemin du moulin

Vieux chemin raboteux, bordé de violettes

Et protégé du nord par un taillis épais

Où je flânais le soir, leçon d’école en tête

Et sans imaginer ce que j’en recevais

 

Vieux chemin qui montait vers la maison sereine

Où ceux qui s’y aimaient savaient rire et chanter

A l’ombre du moulin, grand veilleur sur la plaine

Dont les ailes semblaient attendre ou appeler

                         

Vieux chemin de chez nous, de soleil ou de neige

Où les sacs farineux rendaient le char si lourd

Les ans ont fait qu’après sont passés nos cortèges

De joie et de douleur, les départs sans retour

 

Je sais ceux qui n’ont pu te revenir sans larmes

Repris par ton air pur, un intense moment

Mais qui au plus profond avaient gardé ton âme

Vieux moulin de chez nous, je pense à toi maman

 

Malgré le poids des jours qui ont fait ma faiblesse

Le passage du temps, pressé de tout changer

Survit en moi l’aspect des lieux de ma jeunesse

Près du tertre où tu restes droit face au clocher

 

Au long de ton labeur, tu as vu dans la plaine

Les grands blés remplacer les vignes d’autrefois

Tu as su, des aïeux, les espoirs et les peines

C’est tout cela son âme, en sa force de foi

 

De quel passé lointain vient sa persévérance ?

Quel courage a placé le premier moellon ?

Combien l’ont relevé de combien de souffrances ?

Le dit il par la voix du vent dans le vallon

Où il passe aussi : Vie, avenir, espérance

Toujours dans l’incessant voyage où nous allons

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site